Rapport moral 2016

Aujourd’hui, ce sera à nous, deux Universitaires de la Chaîne de Solidarité Internationale Enfants De La Rue, d’écrire le rapport moral.

Nous nous présentons :
Randriamanampisoa Tsilavina EDLR n° 333 – 4ème année en Lettre Française – Université d’Antananarivo

Raharivelo Elia EDLR n° 50 – 4ème année en Lettre Française – Université d’Antananarivo

Nous voudrions tout d’abord remercier de tout cœur notre très Chère Mamie Nicky, la Présidente Fondatrice de cette Chaîne de solidarité pour sa confiance à nous laisser tenir la plume en ce moment.

Elle est une personne extraordinaire qui a laissé tout de côté pendant 20 ans et a consacré son temps pour nous, des inconnus.
Sans se soucier de la couleur de notre peau elle a juste voulu apporter l’espoir aux familles démunies malgaches, principalement d’Antananrivo, la capitale.

Conscient du danger que la non-scolarisation puisse engendrer et l’importance de l’éducation dans la lutte contre la pauvreté, la Chaîne a pour but de façonner les enfants issus des familles pauvres en les mettant sur les bancs de l’école.

Certes, l’on pourrait penser tout de suite que c’est du devoir parental, ce qui n’est pas du tout faux et tout à fait normal mais tout comme vous, ces parents malgaches ne veulent que le meilleur pour leurs enfants.

Ces parents travaillent dur contre vents et marées ; ils se sacrifient même jusqu’à en perdre la vie parfois. Mais pour la plupart, nous dirions même dans la majorité des cas, ce que ces parents gagnent ne permet même pas de couvrir leurs besoins nutritionnels.

Malheureusement, cette situation ne cesse de s’aggraver. Si l’on fait une petite rétrospective, en 2012, Madagascar avait un taux d’extrême pauvreté atteignant 77,8% et en 2016 on a constaté que les 90% de la population vit dans la pauvreté.

Ceci est dû à notre avis surtout à une hausse exponentielle du taux de chômage suite à l’instabilité politique et à une mauvaise gouvernance.

Mais grâce à vous chers Parrains et Marraines, beaucoup d’enfants ont été mis sur la bonne voie depuis toutes ces années.

Nous, universitaires, sommes depuis tout petits sous les ailes de la Chaîne de Solidarité Internationale Enfants De La Rue, et pouvons témoigner de l’importance de votre générosité dans notre vie.

En 2016, nous avons créé une sous-association qui regroupe principalement une quinzaine d’universitaires et que l’on a appelé « EDLR’S Challenge ».

Elle a pour objectif de nous autofinancer en cas d’urgence, c’est-à-dire que nous voulons anticiper les barrières qui pourrons se dresser devant nous au cours d’une année universitaire et essayer de nous donner les moyens en organisant des événements bénéfiques. Le but c’est surtout d’apprendre à être responsable.

Si tout cela peut s’accomplir, c’est surtout grâce à vous toutes et tous.

C’est pour cela que nous vous demandons encore de continuer à nous soutenir.
Pour vous chers visiteurs, nous souhaitons fort que vous rejoignez notre cercle pour « Faire de l’éducation une réalité pour tous », alors tenons-nous les mains !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?